MEURSAULT, LA SUPRÉMATIE DES VINS BLANCS

A 8 kms à vol d’oiseau au sud de Beaune, en plein milieu du vignoble auquel il se consacre pleinement, le joli bourg cossu de Meursault, surplombé par la flèche vertigineuse de son clocher gothique, nous dévoile quelques chefs-d’œuvre d’architecture.
Des édifices tels une superbe léproserie du XIIe siècle restaurée récemment, l’hôtel de ville et son toit polychrome immortalisé par le film culte « la grande vadrouille » sans oublier l’élégant Château de Meursault et ses impressionnantes caves voûtées du XIVe siècle qui comptent parmi les plus belles de la Bourgogne.
Ce dernier a l’honneur d’accueillir chaque année, le 3e lundi de novembre, la célèbre Paulée de Meursault qui clôture en beauté les trois glorieuses de la vente des vins des Hospices de Beaune.

Ce village à la superficie cultivée de plus 400 ha ayant obtenu l’AOC en 1937 compte parmi les plus grandes appellations communales de la Côte d’Or.
Le vignoble murisaltien qui trouve son excellence sur les marnes calcaires est essentiellement voué aux blancs qui magnifient le plus l’expression du chardonnay. Lorsque les raisins atteignent une parfaite maturation, ils procurent une sensation de moelleux alors que le vin est sec. Si leur complexité aromatique et leur opulence aident à une approche assez facile des vins jeunes, le Meursault n’en possède pas moins d’excellentes dispositions au vieillissement. Certains de ses premiers crus peuvent défier plusieurs décennies. Tout au long de l’Histoire, les vins blancs de Meursault ont figuré sur les tables les plus illustres au monde mais, de par leur popularité, sur les plus modestes aussi.

Parmi ses 19 climats classés en premier cru, le trio de tête se compose des Perrières, des Genevrières et des Charmes comme ce magnifique Meursault Perrières Premier Cru 2009, Domaine Pierre Morey. De fabuleuses parcelles qui pourraient à juste titre prétendre à l’appellation de « grand cru ». Les premiers crus de Meursault jouissent d’une exceptionnelle réputation, tels que Les Charmes Dessus 2018 du Château de Meursault et Les Genevrières 2016 des Hospices de Beaune.

Le Meursault se teinte parfois de rouge, le plus bel exemple en est le Volnay Premier Cru Santenots situé à Meursault et non à Volnay comme son nom le laisse entendre. Le plus bel exemple en est le Volnay Premier Cru Santenots Cuvée Gauvain 2018, Hospices de Beaune.
Si vous passez par la Bourgogne, n’hésitez pas à vous arrêter à Meursault où les ruelles, les jardins et les belles demeures vigneronnes sont une véritable invitation à la promenade.

Découvrez également notre sélection de vins des hospices de Beaune.

Quelques vins de Meursault

preloader